Aujourd’hui l’énergie éolienne a le vent en poupe. On voit fleurir un peu partout en France des éoliennes. En plus de n’émettre aucun gaz à effet de serre, cette énergie est inépuisable et elle est largement soutenue par l’état pour accompagner le développement des énergies renouvelables. Tout comme l’énergie produite par les panneaux solaires, les éoliennes sont de plus en prisées. Vous pouvez alors bénéficier de l’électricité solaire grâce à cette installation. 

Les avantages de l’éolienne

Elles ont fait leurs preuves dans le monde entier des milliers de fois. Elles sont normalement bien acceptées sauf par certains irréductibles qui voient en l’installation d’éoliennes de grandes tiges de métal qui gâchent les paysages. Si l’argument esthétique est contestable, les éoliennes représentent tout de même un moyen de production d’énergie propre et non polluante. Les éoliennes domestiques peuvent être un pas vers l’autoconsommation ou une source de revenus supplémentaire si le surplus est revendu. Basée sur une ressource gratuite, les vents, l’énergie éolienne a tout pour concurrencer les panneaux solaires.

Une promesse pleine d’atouts

Avant d’installer une éolienne sur son terrain, il faut absolument vérifier que celui-ci est suffisamment exposé aux vents et qu’il dispose d’une zone dégagée. Au-delà de douze mètres de haut, il faut demander un permis de construire, en dessous, une simple déclaration de travaux suffira. Il est aussi conseillé d’avertir ses voisins afin d’éviter d’éventuels conflits. L’énergie éolienne permet sur le long terme au maintien de la biodiversité des milieux naturels. Elle ne pollue pas l’air, ne dégrade pas les eaux avec des rejets. Elle garantit l’approvisionnement face à la variabilité des prix du pétrole. L’énergie éolienne permet de réduire ses factures d’électricité lorsqu’elles sont installées près de chez soi. Que ce soient les panneaux solaires ou l’énergie éolienne, le coût sur le long terme est rentable. Même si elles dégradent quelque peu le paysage, les avantages sont nombreux.