Il est plus que jamais recommandé d’investir dans des panneaux solaires photovoltaïques en Belgique. Cela tient au fait que le rendement est très élevé alors que le prix d’achat est au plus bas. Mais, quels sont les tarifs des panneaux photovoltaïques de 1,5 kWc, 4 kWc ou 10 kWc? Réponses dans la suite de cet article !

Le prix des installations photovoltaïques en Belgique

Le prix du panneau solaire est presque trois fois moins cher qu’il y a dix ans. Ainsi, pour la pose « IAB », le prix TTC des panneaux photovoltaïques de 1,5 kWc est de 4.500 €, celui des panneaux de 4 kWc  est de 9.500 € et celui des panneaux de 10 kWc est de 21.500 €. Tandis que pour la pose « surimposé », le prix TTC des panneaux de 1,5 kWc est de 3.750 €, celui des panneaux de 4 kWc est de 7.500€ et les panneaux de 10 kWc coûtent environ 18.000 €. Mais ces prix n’incluent pas les travaux de toiture, de nivellement ou autres aménagements nécessaires pour installer les panneaux. Pour déterminer le coût total de l’installation à faire dans sa maison pour assurer ses besoins en électricité, il faut prendre en compte différents variables.

L’emplacement de la maison

Pour une maison située dans un coin isolé ou difficile d’accès, le prix d’installation des panneaux photovoltaïques sera sans doute plus onéreux. L’exposition de la propriété au soleil ainsi que l’orientation du toit déterminent aussi le prix global car si la toiture reçoit peu de soleil, il faudra installer davantage de panneaux pour obtenir l’énergie nécessaire pour alimenter le foyer en électricité. Pour finir, le tarif de l’installation des panneaux sera différent selon qu’ils seront posés en façade, au sol ou au-dessus du toit de la construction.

Le modèle des panneaux

Bien évidemment, une technologie plus avancée sera plus coûteuse. Certains panneaux solaires peuvent générer plus d’électricité que d’autres même s’ils couvrent la même surface. Le prix des panneaux augmentera ou descendra en fonction de leur efficacité, de leur longévité ainsi que de la qualité de leurs composants. A titre d’exemple : le silicium polycristallin est un matériau bon marché mais moins puissant. A l’inverse, le monocristallin est plus dispendieux mais produit beaucoup d’électricité.

Les besoins énergétiques du foyer

Plus les occupants d’une maison sont nombreux, plus ils consommeront de l’électricité. Et dans ce cas, pour en arriver à l’auto-suffisance énergétique, il faudra installer des panneaux solaires offrant un meilleur rendement ou occupant une surface plus grande.

La main d’œuvre

Les installateurs de panneaux solaires photovoltaïques travaillent avec des marques de panneaux particulières et pratiquent ainsi des prix différents. Il vaut mieux comparer les prix d’installation par région en demandant plusieurs devis de panneau solaire et en négociant avec les prestataires.

Quid des certificats verts en Belgique

A ce jour, la prime pour la mise en place des panneaux solaires photovoltaïques n’existe plus. Les dirigeants belges ont décidé d’abandonner l’octroi des aides gouvernementales car ils considèrent que les énergies renouvelables sont pleinement rentables et donc, n’ont besoin d’aucune subvention de la part de l’Etat. Néanmoins, les producteurs d’énergie verte peuvent bénéficier des certificats verts. Il s’agit de titres qui n’ont aucune valeur pécuniaire que lors de la revente. Les certificats verts sont remis selon la production d’énergie renouvelable. Les producteurs d’énergie propre qui reçoivent le certificat peuvent le revendre aux autorités compétentes ou à des sociétés polluantes qui se voient obligées de se convertir à l’énergie verte.

A savoir que les certificats verts ne sont plus délivrés pour les installations photovoltaïques suivant l’année 2015 en région wallonne ainsi qu’en Flandre. D’ailleurs, en Wallonie, la délivrance des certificats verts pour les installations précédant 2015 s’arrêtera en 2025. De plus, les conditions d’octroi des certificats verts varient d’une région à l’autre, de même que leur valeur de revente.